En initiant l’alphabétisation en langue fe’efe’e, NUFI a suscité un grand enthousiasme au sein des populations originaires du Haut-Nkam ; des écoles « sous l’arbre » se sont créées dans de nombreuses agglomérations sur l’étendue du territoire, y compris une école à Paris.

Nufi a du se constituer en mouvement culturel avec son siège à Bafang, une direction générale, une inspection nationale et des directions régionales.

En 1997, Nufi se transforme en une association structurée et déclarée, conformément à la loi de 1990 régissant les associations de 1990.

Suku lah ceh ni tie ghə lαpe’ poa Tunkə , tα po ta’ kə ntam njam Nufi , ntʉα suku ntam ntientie lα’ pia ntuse’. Nkamsie TCHAMDA lαten mbhi , ncak mo’ nŋwa’ pʉ po bαntoosi i. A lαbα tα nkuα , mf α’ bαzat nzαnduα. Mfhʉ nα ngu’ 2008 , po nco’ pʉ taa nα lak nsα’ ndamα ; yaa si’ fa’a nα ncam lα’.

Poo Nufi nsi ngu’ kuα, nkwesi nte mbia nα mfα’ nufi, ncak zhinu lah ngen mbhi, nco’ nsα’ fi.

Nufi ghʉ si’mbe ni Fa’ Tunkə, mα tumbhi nsα’ ni , Nkamsie Tchamda , pia nsen mbi lαkwat.

Depuis le décès de son emblématique fondateur, l’Abbé TCHAMDA François Marie, NUFI est à la recherche d’une forme de leadership qui lui insuffle une nouvelle dynamique. Depuis 2008, l’Association expérimente une forme de direction collégiale composée d’un Directoire national de trois membres et de Directoires régionaux. Ces trios sont assistés par un trésorier général et un Commissaire aux comptes.

L’Assemblée Générale des membres, organe suprême de décision se tient, en principe, tous les quatre ans.

NUFI a son siège au Centre Culturel Nufi de Bafang, dans le Haut-Nkam. Ce Centre a été édifié par le Fondateur, grâce avec le concours de ses amis et des sympathisants de son humanisme d’homme de Dieu et de culture.

Copyright © 2016, NUFI-Cameroun. All Rights Reserved.
Designed by TGRSOFT Corporation