OURAH ! Le Congrès de l’Association NUFI s’est tenu comme prévu à Bafang Haut-Nkam dans une atmosphère de fête et d’enthousiasme, du 31 mars au 02 avril 2017.

 

JOURNEE du 31/03/2017

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée dans la belle salle du Centre d’Accueil du Diocèse de Bafang, sous la présidence du Délégué Départemental des Arts et de la Culture, représentant du Préfet du Haut-Nkam, empêché. (Le Préfet titulaire récemment nommé, n’a pas encore pris ses fonctions.)

Les personnalités ci-après ont pris la parole pour souligner l’importance de la langue maternelle, de la culture et des traditions, comme marque caractéristiques  de la personnalité, de l’identité et des valeurs d’un peuple. Tous les orateurs ont invité l’auditoire à soutenir l’Association NUFI qui, depuis 1928, se dévoue pour la promotion de notre patrimoine culturel.

Ont pris la parole à cette occasion:

  1. Révérend KONTCHOU Christophe, Président de l’Eglise Evangélique du Cameroun dans le Haut-Nkam;
  2. Mgr NGAMO Lambert, Vicaire Général, représentant Mgr Abraham KOME, évêque du Diocèse de Bafang,

Ces interventions ont été entrecoupées d’intermèdes musicales d’artistes connus, de scénettes exécutées par de jeunes élèves maîtrisant la langue fe’efe’e, sans oublier le passage d’une très jeune miss NUFI. La danse Kokom a ajouté une note de noblesse à cette cérémonie.

Le discours du Représentant du Préfet a clôturé cette série d’allocutions et marqué l’ouverture du Congrès.

JOURNEE du 01 avril 2017 

Les 70 participants inscrits se sont retrouvés au siège de l’Association pour débattre en profondeur des points inscrits à l’ordre du jour du Congrès, à savoir:

  1. Présentation du rapport d’activité et des rapports financiers du Directoire national et des Directoires régionaux, suivie de débats;
  2. Travaux en commissions pour trouver des solutions aux obstacles qui freinent la dynamisation de l’Association.

I. Rapports du Directoire National

Au début de son mandat, le Directoire a initié un diagnostic organisationnel pour faire ressortir les obstacles ralentissent l’action de l’association: déficit organisationnel, faiblesses des ressources, non intégration des parties prenantes, etc. A la lumière des conclusions du diagnostic, l’Association s’est efforcée de poursuivre ses activités habituelles dans les secteurs de l’enseignement de la langue, de la communication (création d’un site web et édition du journal Nsienkengwe’ et des agendas annuels), de la contribution à l’animation des manifestations des communautés Haut-Nkam, etc.

Le rapport financier a été présenté par le trésorier général. Il en ressort que le Directoire a hérité d’un bancaire de 5 millions de F CFA;  à la veille de cette Assemblée, le solde du compte s’établit à  3,57 millions de F. La différence ne correspond pas aux dépenses de la période écoulée de 8 ans. En effet, en plus des charges de fonctionnement du Directoire et du Centre NUFI de Bafang, NUFI a acquis une tente de 200 places et 200 chaises en plastique. Bien souvent, les membres ont supporté une bonne partie des dépenses de fonctionnement.

Le rapport financier était soutenu par un rapport d’audit du cabinet CAFOREX. Le Directoire n’a perçu aucune cotisation ou dons des membres ou des sympathisants. Les congressistes ont recommandé d’incorporer au rapport financier les apports des dirigeants, les recettes et dépenses du Centre Nufi

II.  Rapports des Directoires Régionaux

Les Directoires régionaux de Douala et Yaoundé ont également présenté un rapport d’activité et un rapport financier, dont l’Assemblée a pris acte.

III.  Travaux en commissions.

Trois commissions de travail ont réfléchi sur les thèmes suivants :

i. Promotion de la culture et de la langue fe’efe’e ;

ii. Amélioration des ressources de l’Association ;

iii. Communication et promotion de l’image de l’Association.

Les rapports des commissions ont été débattus et adoptés en séance plénière; ils ont dégagés des résolutions qui seront publiées ultérieurement.

IV. Séance plénière et clôture

A) Restructuration :

Tirant les leçons des difficultés organisationnelles rencontrées depuis la retraite du fondateur TCHAMDA François Marie, l’Assemblée a décidé de doter l’Association d’une nouvelle structure facilitant le partenariat avec les parties prenantes de la promotion de la culture, des traditions et de la langue fe’efe’e du Haut-Nkam, à savoir: les chefs traditionnels, les Maires, les associations des communautés, les élites, la diaspora, les confessions religieuses. La nouvelle structure comportera une Assemblée Générale, un Conseil d’Administration et un Bureau Exécutif. Ces organes seront  mis en place dans un délai de six mois.

Les résolutions adoptées à cet effet sont publiées séparément.

B) Sanction d’un membre.

L’Assemblée a adopté une résolution de suspension d’un membre qui, depuis plusieurs mois, mène une campagne de dénigrement et de sabotage  nuisible  à l’action et l’image de NUFI.

C) Clôture :

Dans son mot de clôture, le Président du Directoire, s’est réjoui des résultats obtenus au cour de ces assises et remercié tous les participants et tous ceux qui ont contribué au succès du Congrès. Le bilan financier sera publié ultérieurement, faisant ressortir les contributions financières reçues des communautés haut-Nkamoises.

JOURNEE du 02/04/2017

L’avenir de l’Association a été confié au Dieu Créateur par des offices religieux à la Cathédrale Immaculée Conception de Banka et à l’église évangélique de Dokovi  à Bafang. A ces occasions, les peuples chrétiens ont pris connaissance des conclusions de l’Assemblée Générale.

MENKAM

DAY 1 : March 31, 2017

The Congress of the NUFI Association was held as planned, in Bafang Upper-Nkam Division, in an atmosphere of festivity and enthusiasm, from 31 March to 02 April 2017.


The opening ceremony took place in the beautiful hall of the Hosting Center of the Bafang Diocese : it was presided over by the Departmental Delegate of Arts and Culture, representing Senior divisional Officer, unavailable (being newly appointed , he has not yet taken office.) The following personalities took the floor to emphasize the importance of mother tongue, culture and traditions as a hallmark of the personality, identity and values ​​of a people. All the speakers invited the audience to support the NUFI Association which, for nearly 80 years, has devoted itself to the promotion of our cultural heritage.

The following persons spoke to the attendance:

  • Reverend KONTCHOU Christophe, President of the Evangelical Church of Cameroon, Upper
  • Nkam Division;
  • Bishop NGAMO Lambert, Vicar General, representing Bishop Abraham KOME, Bishop of the Diocese of Bafang,

These interventions were interspersed with musical interludes by well-known artists, scenes performed by young pupils who mastered their mother language, not to mention the passage of a very young Miss NUFI. The « Kokom » dance added a note of nobility to this ceremony.

Finally, the Prefect's representative delivered a stimulating  speeches and declared the NUFI congress opened.

DAY 2 : April 01, 2017

The 70 registered participants met at the headquarters of the Association to discuss in depth the items on the Congress agenda, namely: Presentation of the activity report and financial reports of the National Directorate and the Regional Directorates, followed by discussions; Work in committees to find solutions to the obstacles hampering the dynamization

Reports of the National Executive Board:

At the beginning of its mandate, the Executive Board initiated an organizational diagnosis to highlight the obstacles slowing the association's action: organizational deficit, weaknesses in resources, non-integration of stakeholders, etc. In the light of the conclusions of the diagnosis, the Association has endeavored to continue its usual activities in the areas of language teaching, communication (website creation and editing of the Nsienkengwe 'newspaper and diaries Annual), contribution to the animation of the events of the Haut-Nkam communities, etc


The financial report was presented by the Treasurer General. It emerges that the Management Board inherited a bank of 5 million CFA francs; On the eve of this meeting, the balance of the account amounts to 3.57 million F. This gap is far from representing the expenses settled during the 8-year period. In addition to the operating costs of the Executive Board and the Nufi Center in Bafang, the Board has acquired a 200-seat tent and 200 plastic chairs. Often, board members have borne a large share of operating expenses.

The financial report was confirmed by an audit report from CAFOREX company. The Executive Board did not receive any contribution or donations from the members or sympathizers. Delegates recommended incorporating into the financial report  of the inputs from the leadership, revenues and expenses of the Nufi Center

II. Reports of the Regional Directories

The Regional Directorates of Douala and Yaoundé also presented an activity report and a financial report, which the Assembly took note of. III. Works in commissions. Three working committees have reflected on the following themes: Promotion of Culture and the Feigned Language; Improvement of the Association's resources; Communication and promotion of the Association's image. Committee reports were debated and adopted in plenary; They issued resolutions to be published later


IV.
Plenary and Closing session

            A) Restructuring:

Drawing on the lessons learned from the organizational difficulties encountered since the retirement of the founder TCHAMDA François Marie, the Assembly decided to endow the Association with a new structure facilitating partnership with stakeholders promoting culture, traditions and Language of Upper Nkam, namely: traditional chiefs, mayors, community associations, elites, diaspora, religious denominations. The new structure will include a General Assembly, a Board of Directors and an Executive Board. These bodies will be set up within six months.

The resolutions adopted for this purpose are published separately.

            B) Sanction of a member.

The Assembly adopted a resolution suspending a member who, for several months, has been conducting a smear and sabotage campaign that is detrimental to the action and image of NUFI.

            C) Closing:

In his closing remarks, the Chairman of the Executive Board welcomed the results achieved during the meeting and thanked all the participants and all those who contributed to the success of the Congress. The balance sheet will be published later, highlighting the financial contributions received from the Haut-Nkamois communities.

DAY 3 : April 2, 2017

The future of the Association was entrusted to the Creator God by religious services at the Immaculate Conception Cathedral of Banka and the Evangelical Church of Dokovi in ​​Bafang. On these occasions, the Christian peoples were briefed on the progress and results of the General Assembly.

MENKAM

    

 

Copyright © 2016, NUFI-Cameroun. All Rights Reserved.
Designed by TGRSOFT Corporation